actu-credit-impot

Le crédit d’impôt développement durable

3 avril 2014 à 15 h 15 min

Si la rénovation de votre logement vous permet à l’usage de réaliser des économies d’énergie, vous pouvez profiter du CIDD : crédit d’impôt développement durable. Ce dispositif fiscal existe depuis quelques années maintenant et vient d’être simplifié en 2014.

 

Sachez par ailleurs que le crédit d’impôt est cumulable avec l’éco-PTZ, prêt à taux zéro (sous condition de ressources).

 

Crédit d’impôt développement durable : quels sont les taux ?

Depuis 2014, 2 taux de crédit d’impôt sont désormais applicables :

  • 15% de crédit d’impôt si vous justifiez de revenus modestes et que vous faites réaliser des travaux au sein d’une même catégorie ;
  • 25% de crédit d’impôt si vous faites réaliser un « bouquet travaux ».

 

Le bouquet travaux est constitué d’au moins 2 actions différentes de rénovation thermique au sein d’au moins deux catégories de travaux différentes.

 

Les différentes catégories du bouquet travaux

Il existe six catégories distinctes de travaux éligibles au CIDD :

  1. L’isolation des fenêtres (fenêtres, portes fenêtres ou encore vitrage de remplacement)
  2. L’isolation des murs extérieurs
  3. L’isolation de la toiture
  4. Les chaudières et équipements de chauffage ou de production d’eau chaude fonctionnant au bois ou autres biomasses (poêles, foyers fermés, inserts de cheminées, chaudière au bois…)
  5. Les équipements de production d’eau chaude sanitaire qui utilisent une source d’énergie renouvelable
  6. Les systèmes de chauffage ou de production d’eau chaude thermiquement performants

 

Les plafonds de ressources pour bénéficier du CIDD

Le crédit d’impôt est applicable sur la partie des dépenses qui ne dépassent pas :

  • 8 000 € pour une personne seule
  • 16 000 € pour un couple marié ou pacsé
  • Il existe une majoration de 400 € par personne à charge

 

Des plafonds spécifiques existent pour les dépenses liées aux matériaux d’isolation thermique des parois opaques : 150 €/m2 pour les parois opaques isolées par l’extérieur et 100 €/mpour les parois opaques isolées par l’intérieur.