actu-parquet

Parquet massif ou parquet flottant ? On fait le point

3 avril 2014 à 15 h 15 min

Vous hésitez entre un parquet massif ou un parquet flottant ? On vous aide à choisir en faisant le point sur leurs principales différences et caractéristiques.

 

Le parquet massif

Les parquets massifs sont appelés ainsi car ils sont constitués entièrement d’une seule essence de bois. Il en existe dans de nombreuses essences de bois : chêne, pin, hêtre, wengé, teck, merbau, châtaigner, merisier…

Les principales qualités des parquets massifs sont leur densité et leur dureté, qui font qu’ils restent particulièrement stables dans le temps, et qu’on peut les poncer pour les rénover. Souvent plus couteux à l’achat que les parquets flottants, ils sont plus durables : il s’agit donc d’un investissement à long terme.

Côté esthétique, il en existe pour tous les goûts, tant du point de vue de l’aspect du bois que des coloris.

Côté pratique, vous pouvez les installer dans toutes les pièces à vivre, y compris dans les pièces humides pour certaines essences (notamment les essences de bois exotique comme le teck ou le merbau par exemple).

On le pose en le collant ou en le clouant, selon l’épaisseur du parquet choisi. Depuis quelques années, certains modèles permettent également d’être posés en clipsant les lames de parquet entre elles.

 

Le parquet flottant (ou parquet contrecollé)

Les parquets flottants, appelés également « contrecollés », ne présente qu’une seule « couche » de bois noble. Cette couche supérieure de parement fait entre 3 et 5 mm selon les parquets et elle est contrecollée sur un support latté.

Ils sont donc généralement moins résistants dans le temps que les parquets massifs. Leur confort acoustique est également plus faible que celui des parquets massifs, car ils résonnent davantage.

En revanche ils sont généralement plus économiques à l’achat.

Côté pratique, vous ne pouvez installer un parquet flottant que dans vos pièces dites sèches. Pas de parquet flottant dans les salles de bains ni dans les cuisines.

Pour les rénover, vous ne pourrez poncer votre parquet flottant que si la couche de parement est épaisse. De même, plus cette couche est épaisse et plus le parquet aura une durée de vie longue.

On les pose en collant les lames entre elles, sans les coller au sol. C’est la raison pour laquelle on les appelle « flottants ».